Infécondité

L’adénomyose et la fécondité

L’adénomyose consiste en la présence de tissu de l’endomètre (la muqueuse) insérée dans le myomètre (le muscle de l’utérus). Le rôle de l’adénomyose dans l’infécondité est reconnu et sa fréquence augmente avec l’âge.

Chirurgie de l’endométriome de l’ovaire et fertilité

La chirurgie est un moyen très efficace pour traiter l’endométriome de l’ovaire. Les patientes qui ont une endométriose de l’ovaire ont une fertilité qui est réduite. La chirurgie n’altère pas la fonction de l’ovaire et si elle est bien conduite permet de ne pas réduire ce qu’on appelle la réserve ovarienne.

Un index de fertilité chez les femmes atteintes d'endométriose

De nombreuses classifications de la maladie endométriosique existent depuis longtemps. L’ensemble de celles-ci n’associait pas la maladie en tant que telle, l’histoire des femmes et leur potentiel de fécondité ensemble.

Tabac et contraception, un risque multiplié par 20

Environ 38% des femmes agées de 18 à 35 ans fument. L’association du tabacavec la pillule oetroprogestative augmente le risque d’accident cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) par 20. 

Poids et fécondité

Les troubles du comportement alimentaires tout comme l’impact du poids ont des répercussions sur la reproduction féminine. L’anorexie, la maigreur, la pratique intensive du sport ont des conséquences qui sont bien connues sur le cycle et donc sur la fécondité qui est diminuée.

Mentions légalesPlan du site • Copyright © 2015 • Gynécosphère - Centre international de gynécologie Paris, France • Tous droits réservés