Colposcopie

L’examen gynécologique et notamment le frottis et/ou le test HPV permettent la recherche d’anomalies des cellules du col de l’utérus. Ces anomalies sont le plus souvent bénignes mais peuvent prédisposer au développement d’un cancer du col de l’utérus.
La vaccination systématique des adolescentes a pour objectif de réduire les infections à HPV et donc les cancers induits. Mais cette vaccination ne doit pas relâcher la qualité de surveillance gynécologique des jeunes femmes.

La colposcopie

Il s’agit d’un examen au microscope du col de l’utérus réalisé en consultation. Cet examen est réalisé lorsque le frottis du col est anormal, lorsque le test HPV est positif ou devant une anomalie clinique lors d’un examen de routine.
Cet examen est indolore et consiste à appliquer des réactifs sur le col afin de révéler l’existence d’une lésion et d’en faire une biopsie si nécessaire.
La colposcopie permet aussi l’examen complet du vagin et de la vulve pour le dépistage des lésions précancéreuses ou la recherche de lésions bénignes telles que les condylomes.

Un compte rendu détaillé est remis en fin de consultation à la patiente. Cet examen permet également de suivre l’évolution des lésions après traitement ou après une simple surveillance.

Prendre Rv pour une colposcopie: 01 48 88 26 60

L'examen est réalisé au sein de la clinique par les dr Cohen Mouly, Friederich et Pierre

Les traitements

Selon les résultats de la biopsie et de la colposcopie plusieurs possibilités de traitements sont alors proposées :

  1. la surveillance simple
  2. la vaporisation par laser
  3. l’électroconisation
  4. la conisation chirurgicale

La vaporisation consiste à détruire des lésions, le plus souvent bénignes (dysplasies de bas grade ou condylomes), à l’aide d’un laser. Ce traitement ne nécessite pas toujours d’anesthésie lorsqu’il est réalisé sur le col de l’utérus. En revanche, le traitement par laser des lésions vaginales ou vulvaires nécessite le plus souvent une anesthésie.

L’électroconisation et la conisation chirurgicale consistent à réaliser l’exérèse d’une petite partie du col de l’utérus, sous forme d’un cône. Celui-ci à un diamètre qui varie en fonction de l’étendue de la lésion en surface, et une hauteur qui sera la plus faible possible (surtout en cas de désir de grossesse).

Une équipe de médecins spécialistes du col de l’utérus, de la colposcopie et du laser est présente dans le réseau GYNECOSPHERE.


Publié le 16 juin 2015 par Dr. Ludovic Friederich

Mentions légalesPlan du site • Copyright © 2015 • Gynécosphère - Centre international de gynécologie Paris, France • Tous droits réservés