Un index de fertilité chez les femmes atteintes d'endométriose

De nombreuses classifications de la maladie endométriosique existent depuis longtemps. L’ensemble de celles-ci n’associait pas la maladie en tant que telle, l’histoire des femmes et leur potentiel de fécondité ensemble.
Un EFI (Endométriosis Fertility Index) a été créé: cet index additionne les facteurs historiques de la patiente (son âge, la durée de son infertilité, l’existence ou non d’une grossesse antérieure) et les facteurs chirurgicaux anatomiques et pathologiques de la patiente (fonctionnement des trompes et des ovaires et importance de la maladie endométriosique). Ce score varie entre 0 et 10.

Cette classification est essentielle car elle permet enfin de prendre en charge les femmes endométriosiques infertiles en fonction de leur histoire et de leur maladie dans leur globalité et non plus en fonction d’une simple lésion. Cela est d’autant plus important que nous savons que cette maladie est d’expression variable et qu’elle nous révèle de bonnes surprises sur la fécondité lorsqu’elle est traitée convenablement.


Publié le 23 juillet 2011 par Dr. Philippe Landowski

Mentions légalesPlan du site • Copyright © 2015 • Gynécosphère - Centre international de gynécologie Paris, France • Tous droits réservés