Stérilité et Adénomyose

Conséquences de l'adénomyose sur la fécondité et sur la prise en charge en AMP

Il existe un manque de preuves entre l'étendue de l'adénomyose et l'impact sur la reproduction, mais il existe une corrélation. Mais l'adénomyose diminue les taux d'implantation, taux d egrosseseapr cycle de FIV, de grossesses par transfert et de naissances vivantes.

Il existe un taux d'échec d'implantation lorsque l'épaisseur de la zone jonctionnelle moyenne est supérieure à 7 mm et maximum supérieure à 10 mm.

Il existe un taux de fausses couches plus important en cas d'adénomyose. Ce taux de fausses couches spontanées est réduit lorsque l'adénomyose est traitée par l'association des traitements par analogues et hystéroscopie opératoire.

Le traitement de l'adénomyose qui va associer les médicaments à type d'analogues et la chirurgie, le plus souvent l'hystéroscopie opératoire améliore le taux d'implantation, le taux de grossesse et réduit le taux de fausses couches. L'adénomyose a un effet néfaste sur les résultats cliniques de la FIV; il semble que le traitement avant transfert par analogues associés à l'hystéroscopie opératoire soit bénéfique.


Publié le 13 juin 2018 par Dr. Philippe Landowski

Mentions légalesPlan du site • Copyright © 2015 • Gynécosphère - Centre international de gynécologie Paris, France • Tous droits réservés