L’adénomyose et la fécondité

L’adénomyose consiste en la présence de tissu de l’endomètre (la muqueuse) insérée dans le myomètre (le muscle de l’utérus). Le rôle de l’adénomyose dans l’infécondité est reconnu et sa fréquence augmente avec l’âge. Deux hypothèses actuelles semblent prédominer: la relation entre l’importance de l’adénomyose et les fausses couches d’une part et d’autre part le défaut d’implantation d’un œuf en cas de lésions d’adénomyose. La connaissance de la maladie adénomyosique augmente grâce à l’imagerie, l’échographie, l’IRM et l’hystéroscopie, ce dernier examen étant le seul capable d’apprécier le retentissement exact sur l’endomètre des lésions d’adénomyose. Certaines lésions d'adénomyose sont accessibles à un traitement par hystéroscopie opératoire; d’autres exceptionnellement par la cœlioscopie. Dans le cadre de la prise en charge d’une femme infertile le traitement de l'adénomyose associant les analogues et la GnRH et l'hystéroscopie opératoire est démontrée.


Publié le 15 juin 2014 par Dr. Philippe Landowski

Mentions légalesPlan du site • Copyright © 2015 • Gynécosphère - Centre international de gynécologie Paris, France • Tous droits réservés